SPRING 2017
TR 2:00-3:15 ICC 204A
Office hours: ICC 427 or Reynolds 145
by appointment

spielmag@georgetown.edu

A significant amount of information pertaining to this course is sent via e-mail.
Electronic messages will be sent to your <@georgetown.edu> address:
please check your mailbox regularly
.

DO NOT PRINT OUT THIS SYLLABUS!
It may be modified over the course of the semester. Always refer to the latest on-line version.

> Last updated on January 11, 2017<


Buts et objectifs

     Le but de ce cours est double: améliorer le plus possible votre compétence d'expression orale en français et vous fournir les bases théoriques indispensables pour comprendre le fonctionnement des divers éléments qui contribuent à cette compétence.
     Notre travail aura donc deux facettes complémentaires: l'une plutôt empirique, axée sur la pratique, l'autre plutôt théorique, axée sur la description et l'analyse phonétique, phonologique, prosodique, et intonative. Contrairement à vos autres cours, celui-ci demandera donc relativement peu de lectures, mais beaucoup d'activités et d'exercices, dont un certain nombre devra se faire avec un(e) partenaire.

Goals and objectives

     This course has dual goals: helping you improve as much as possible your oral expression competency in French, and supplying the necessary theoretical basis that will allow you to understand the various components of such competency.
     Our work thus involves two complementary aspects: an empirical aspect based on practice, and another, more theoretical side, based on a descriptive and analytical approach relying on phonetics, phonology, prosody and intonation. Unlike many of your other college courses, this one will require relatively fewer readings, but you will need to engage in numerous activities and exercises, some of which with a partner.

Qu'est-ce que l'expression orale?

    Par ce terme, il faut entendre généralement l'utilisation du langage sous sa forme parlée, ce qui appelle immédiatement plusieurs remarques:

  • Dans la perspetive de l'acquisition naturelle d'une langue, la capacité de s'exprimer à l'oral avec une certaine aisance survient longtemps avant celle de s'exprimer à l'écrit, et, pour des centaines de millions d'analphabètes et d'illettrés de par le monde, reste la seule capacité d'expression. Or, dans les pays développés, l'apprentissage des langues secondes passe désormais majoritairement par l'écrit, et ce renversement du processus naturel provoque un certain nombre de problèmes quant au développement des capacités d'expression à l'oral
  • Alors que l'enseignement des langues réserve une place disproportionnée à l'étude de la «grammaire» (c'est-à-dire de la syntaxe et de la morphologie), elle néglige presque complètement celle de la phonétique, de la phonologie, de la prosodie et de l'intonation. On s'attend donc à ce que les apprenants se perfectionnent de façon purement inductive, sans instruction explicite ni exercices spécifiques. Peu d'étudiants—et peu d'enseignants—étant conscients des phénomènes particuliers qui contribuent à une production orale efficace, seuls ceux qui ont la chance de posséder une grande aptitude naturelle (ceux qui «ont l'oreille») peuvent progresser au-delà d'un certain seuil. De nombreux mythes et idées reçues entravent encore davantage les progrès.
  • L'expression orale exige des capacités très différentes de celles utilisées à l'écrit, sans implication mutuelle: il s'agit presque d'apprendre deux langues différentes.
  • Lorsqu'on parle d'«'expression orale» au singulier, on fait référence à une multiplicité de pratiques d'oral spécifiques. Il n'existe pas vraiment une forme générique d'oral, mais des formes d'expression qui dépendent du locuteur, de l'interlocuteur et du contexte. L'un des mythes les plus pernicieux à propos de l'enseignement de l'expression orale consiste à croire qu'il suffit de maîtriser une seule forme d'expression; pire encore, on définit très souvent celle-ci comme «conversation», alors que la conversation est non seulement un style (et même un ensemble de styles) bien particulier, mais aussi celui qui peut le moins s'enseigner.

Toutes ces réflexions nourrissent l'esprit et la structure de ce cours, qui s'efforce de vous proposer une approche systématique des principaux phénomènes liés à l'expression orale.

Commençons donc

Au niveau du mot et de la phrase

     La Phonétique
: étude de la production physique des sons du langage. Elle comprend deux grandes parties, l'accoustique (peu utile pour nous), et l'articulation, qui aide à comprendre comment nous formons les sons du langage en utilisant nos organes phonatoires (la langue, les lèvres, la luette, le palais, les cordes vocales, etc.)
     
La Phonologie: étude des règles qui gouvernent l'utilisation des sons prononcés dans le langage. À partir des dizaines de sons distinctifs qu'un être humain peut physiquement produire, chaque langue ne retient qu'un petit nombre d'unités pour créer un système qui lui est particulier. Ces unités (les phonèmes) se combinent entre elles selon des règles dont l'étude permet de comprendre les mécanismes fondamentaux de la prononciation.
     
La Prosodie: les règles qui gouvernent l'accentuation des mots, le découpage du discours en syllabes et en groupes rythmiques.
     
L'Intonation: la «musique», la mélodie de la langue. L'intonation est cruciale à la fois pour moduler le sens (une même phrase peut devenir afffirmation, question, ordre...) et pour produire des nuances et des effets affectifs (colère, insinuation, lassitude, enthousiasme, etc.).
     On ignore trop souvent que ce sont la prosodie et l'intonation qui déterminent, bien plus que l'exactitude phonémique, l'authenticité de la prononciation telle qu'elle est perçue par les natifs.

Au-delà de la phrase : Les Situations d'oral

     
Par situations d'oral, on désigne les contextes particuliers où l'on est amené à s'exprimer à l'oral, et qui exigent chacun des compétences propres. Parmi des milliers de situations possibles, nous allons n'en retenir qu'un nombre limité, en fonction de l'utilité qu'elles peuvent présenter pour vous à la fois dans vos études et dans les interactions les plus probables dont vous pourrez faire l'expérience dans vos contacts avec des natifs. Nous alternerons les situations de prise de parole unilatérale, où l'interaction est faible (la lecture, la récitation, l'exposé, etc.) et celles ou l'interaction est déterminante (la négociation, l'argumentation, la recherche d'information, etc.)
     Chaque situation demande de mettre en oeuvre des compétences qui s'ajoutent à celles indiquées ci-dessus, dans les domaines suivants:
     Les
Stratégies discursives : les moyens mis en oeuvre pour agencer des énoncés afin de formuler un discours (défini comme l'unité supérieure à l'énoncé). Ces stratégies visent à obtenir un ensemble non seulement cohérent, mais intéressant, amusant, intriguant, etc. selon l'effet qu'on veut produire sur l'interlocuteur. La discursivité est donc ce qui donne à une suite d'énoncés la qualité de discours—cohérence interne, unité et but—, à quoi on ajoutera la fluidité. Pour y parvenir, on utilise, outre l'organisation, un certain vocabulaire, des formules, des tournures idiomatiques, des connecteurs textuels, des interjections, etc.
     Les
Stratégies rhétoriques, qui consistent à manipuler consciemment le langage (généralement à partir de «recettes» bien définies) en vue d'obtenir un effet quelconque sur le récepteur. Elles peuvent opérer au niveau de l'énoncé, comme c'est le cas des célèbres «figures» (la métaphore, la synecdoque, la métonymie, l'hyperbole, la litote, etc.), aussi bien qu'au niveau discursif: si par exemple l'on doit formuler une critique, on pourra d'abord commencer par faire des compliments pour sembler plus objectif, ou pour s'attirer la sympathie de l'auditoire (captatio benevolentiae), ou encore affirmer qu'on ne dira pas ce qu'on est précisément en train de dire (prétérition). L'utilisation d'arguments-types (les «lieux communs» ou topoï), la planification du discours selon la structure le plus efficace possible (la dispositio) et son enrichissement à l'aide de procédés divers (l'elocutio) ont été méticuleusement étudiés et codés par la rhétorique avant de passer dans l'usage courant.
     La compétence communicative que nous cherchons à améliorer se définit donc par un assemblage complexe de ces diverses compétences spécifiques; mais cette compétence ne vaut que dans sont utilisation effective en situation d'oral, c'est-à-dire dans la performance communicative.


What is oral expression?

    This terms roughly refers to using language in its spoken form, with some indspensable caveats:

  • In natural language acquisition, the ability to express oneself orally with some ease comes about much earlier than the ability to do the same in writing; and for hundreds of millions of illiterate people throughout the world, speaking and listening remain the only language abilities there are. Yet in developped countries, second language acquisition has mostly relied on the written word, a reversal of the natural process that causes a number of problems in the development of oral expression.
  • While language teaching still disproportionately favors the study of "grammar" (i.e., syntax and morphology), it almost completely neglects phonetics, phonology, prosody and intonation. It is expected that learners will improve in these areas in a purely inductive manner, without much explicit instruction or dedicated exercises. Since few students—and few teachers—are aware of the precise phenomena involved in efficacious oral production, only the lucky ones who are endowed with natural ability (they have a "good ear") can improve significantly. Moreover, several myths and misconceptions further hinder real progress.
  • Oral expression demands very different abilities from those needed to write adequately, and there is no mutual implication between one and the other: it is almost as if you had to learn two separate languages.
  • The term "oral expression," though most often used in the singular, actually refers to multiple, specific forms of oral expression. There is no single, generic form of oral expression, but a range of forms that vary according to the speaker, the interlocutor, and the context. One of the most nefarious myths about teaching oral expression is a belief that one merely has to master one form; worse yet, this one form is often defined as "conversation," whereas conversation is but one particular style (or a combination of styles), and the least teachable style of all.

All these reflections form the basis for the purpose and the structure of this course, which strives to propose a systematic approach to the main phenomena linked to oral expression.

Let us start by reviewing the disciplinary fields on which our course program is built:

At the word and sentence level

     Phonetics
: the study of language sounds from the point of view of physical production. It includes two main parts, accoustics (not very useful for our purpose), and articulation, which helps us understand how we produce language sounds with our speech organs (tongue, lips, uvula, palate, vocal cords, etc.)
     
Phonology: the study of rules that govern how sounds are used to produce language. In order to create its own phonological system, each particular language only uses a handful of sounds among dozens that any human being is physically able to utter. These units (phonemes) can be combined according to precise rules; studying these rules allows us to grasp the fundamental mechanics of pronunciation.
    
Prosody: the rules governing word stress, the segmentation of linguistic utterances in syllables and rythm units.
     
Intonation: the "music," the melody of language. Intonation is crucial both for creating meaning (a sentence can be made into a statement, a question, an order, purely by intonative variations) and for imparting affective nuances and effects (anger, insinuation, weariness, enthusiasm, etc.).
     All too frequently, learners are not aware that stress, rythm and intonation determine, much more than sound accuracy, whether speech is perceived as authentic by native listeners.

Beyond the sentence level: discursive contexts

     
Discursive contexts refers to the specific circumstances in which one may have to express oneself orally, and which require specific competencies. Among thousands of possible situations, we will only work on a limited number, selected on the basis of their general usefulness in your studies and in the most predictable interactions you may have with native speakers. We will focus alternatively on unilateral discourse situations, with low levels of interaction (reading, reciting, lecturing, public speaking) and on situations for which interaction is crucial (negociation, argumentation, inquiry, etc.)
     Each situation demands that specific competencies be activated, in addition to more general forms of competency, in the following domains:
     
Discursive strategies: the means by which utterances are put together so as to form a coherent and efficatious discourse ("discourse" being defined as a speech unit made up of any number of utterances). Such strategies aim to create not only a coherent entity, but also discourse that is interesting, amusing, intriguing, etc., depending on the intended effect. Discursivity is what turns a set of utterances into discourse—internal cohérence, unity and purpose—, in addition to fluidity (how well discourse "flows"). In order to reach this goal, several features may be controlled: organization, vocabulary, formulaic devices, idiomatic expressions, sentence connectors, interjections, etc.
     
Rhetorical strategies, which amount to consciously shaping discourse (mostly through pre-existing "recipes") in order to obtain a given effect on the listener. This can be done at the utterance level, as in well-known "figures of speech" » (metaphor, synecdoche, metonymy, hyperbole, understatment, etc.), but also at the discursive level: in expressing criticism, for instance, one may first offer some compliments so as to appear more objective, explicitly call for audience sympathy (captatio benevolentiae), or even state the criticism in the course of declaring that such criticism will not be stated (praeteritio). The use of formulaic arguments (known as "comonplaces" or topoï), planning one's discourse according to the most efficacious structure (dispositio) and enriching it through various devices (elocutio) were meticulously studied and codified by rhetorics since ancient times, before entering common usage.
     Communicative competence is ultimately what we will strive to improve; it can be defined as a complex set of specific competencies. However, this competency is only as good as one's ability to implement it in actual discursive situations, in other words in communicative performance.


Manuels
Il n'y a pas de manuel à acheter pour ce cours.
Nous utiliserons des documents disponibles en ligne (sur ce site, ou à travers BlackBoard), au laboratoire des langues (ICC 227), ou distribués par le professeur. Certains des documents sont tirés des manuels suivants :

Textbooks
No textbook purchase is required for this course.
Documents are available on line (on this site, or through BlackBoard), at the Language Learning Technologies lab (ICC 227), or handed out by the instructor. Some of these documents are excerpted from the following textbooks :


R. Charles et C. Williame, La Communication orale. [CO]
Paris, Nathan, coll. «repères pratiques», 2005.
Divisé en untités très courtes, ce livre vous initie aux techniques de la communication en milieu professionnel à l'aide de principes généraux et de «trucs» très utiles.

L. Charliac et A.-C. Motron, Phonétique progressive du français. [PP] Paris, Clé International, 1993. Ce manuel vous indique l'articulation des sons du français et vous aide à en maîtriser la prononciation à travers des exercices structurés de reconnaissance et de production. Il s'accompagne d'enregistrements sur cassette [FR-Z-01/02/03].
Un exemplaire de ce manuel avec est en réserve au labo de langues LLT
D. Abry et M. L. Chalaron, Phonétique: Exercons-nous-350 exercices. [P350] Hachette, 1994. Ce manuel propose une grande variété d'exercices portant sur les sons, sur l'accentuation et l'intonation. Il s'accompagne d'enregistrements sur cassette [FR-P-01/06] Un exemplaire de ce manuel et des cassettes est en réserve au labo de langues LLT 


Plan du Cours
    
Selon les besoins, ce planning pourra subir de légères modifications dont vous serez informés de vive voix et par courrier électronique.
Course Structure
    
As the need arises, this structure may be slighty altered. If so, you will be notified in class and through email.
  À travailler avec un document écrit
Work based on a written document
Document en ligne
On line document
 
Enregistrement à faire
Recording to be made

Travail en classe   Travail à l'extérieur de la classe

0. Introduction (séance 0)

  • Description du cours.
Enregistrez votre diagnostic
Prévoir au moins 30 minutes
à rendre au plus tard le vendredi 20 janvier 

 1. Notions fondamentales (séances 1-2)

  • Bruits et son (rudiments d'accoustique)
  • Les plans phonétique et phonologique
  • Prosodie et intonation
  • Les sons du francais: inventaire des consonnes et voyelles et de leur transcription en Alphabet Phonétique International





  • I. Les Bases de la prononciation
    1. Éléments de phonétique et phonologie (
    Séances 3-5)

  • La physiologie des organes phonatoires
  • L'articulation des sons du langage
  • Le classement articulatoire des voyelles et des consonnes
  • Spécificités du français oral



  • Voir les documents de travail


    Spécificités du français oral: discussion de PP, p. 11-21
     
    PAS DE COURS LE JEUDI 26 JANVIER

    2. Le système phonologique du français (Séances 6-7)

  • Le concept de 'système'
  • Établissement du système phonologique par la méthode contrastive: le principe d'opposition
  • La distribution
    — La variation combinatoire et la distribution complémentaire
    — La variation « libre »
    — La neutralisation et les archiphonèmes
    — La distribution lacunaire





  • Lire  Le Système et Le Système phonologique 



    Examen sur table le jeudi 9 février (Séance 8) In-Class Written Exam on Thu. 2/9
    Il comprendra une série de petites questions sur les principes de phonétique et de phonologie. Durée: 1 heure 30

     3. La prosodie et l'intonation (Séances 9-10)

  • La syllabation
  • Les enchaînements et les liaisons
  • L'accent de mot et de groupe
  • La notion de hauteur et de courbe intonative
  • L'intonation modale
  • L'intonation affective
  • Enregistrez le test individuel 1 à rendre le vendredi 24 février

     II. Situations d'oral
    A. Prise de parole dramatisée avec partenaire (Séances 11-12-13-14)
        
    Cette partie du cours consistera à répéter, puis à interpréter de courts textes dramatiques (dialogues) se présentatnt sous la forme de séquences de film.
     
    SPRING BREAK
    B. Prise de parole individuelle improvisée (Séances 15-16-17-18)
    • Narrer (raconter une histoire) à partir d'un support visuel
    • décrire à partir d'un support visuel
    Avec un(e) partenaire, enregistrez le test collectif 1 à rendre le vendredi 17 mars
    C. Prises de parole individuelles improvisées 2 (Séance 19)
    Enregistrez le test individuel 2 à rendre le vendredi 31 mars

    D. Jeu de rôle avec partenaire 1 (Séances 20-21-22-23)
        
    Cette partie du cours consistera en modules divisés chacun en deux partie: une leçon pour travailler les stratégies propre à chaque situation, et une mise en pratique sous la forme d'activités semi-improvisées de prise de parole et de jeu de rôle.

  • Obtenir et donner de l'information
  • Solliciter et exprimer une opinion 
  • Négocier  
  • Argumenter
  • Persuader
  • Avec un(e) partenaire, enregistrez le test collectif 2 à rendre le mercredi 12 avril
    EASTER BREAK - PAS DE COURS LE JEUDI 13 AVRIL
    D. Jeux de rôle avec partenaire 2 (Séances 24-25)
    Avec un(e) partenaire, enregistrez le test collectif 3 à rendre le vendredi 28 avril
    PAS DE COURS LES JEUDIS 20 et 27 AVRIL
     

     

     

    HAUT

    Logistique

    Documents audio pour Phonétique Progressive du Français (PPF) et Phonétique: Exercons-nous-350 exercices (P350)
         Ils sont disponibles en ligne. De temps à autre, le professeur indiquera des exercices spécifiques à faire, et vous devez faire les exercices portant sur les sons qui vous posent problème, ainsi que le test diagnostique le déterminera. Ce travail individuel ne fera pas l'objet d'une notation séparée, mais il affectera forcement votre performance lors des tests notés.
         Je recommande les exercices suivants dans P350:
    - 1e partie: rythme, intonation, p. 8-15
    - 2e partie: Ch 1, p. 22-31 (/i/-/y/-/u/)
                     Ch 3, p. 41-44 (semi-voyelles)
                     Ch 4, p. 46-60 et 66-68 (/E/~/Œ/~/O/)
                     Ch 6, p. 78-87 et 89-92 (nasales)
                     Ch 7, p. 98-101 (enchaînement vocalique)
    - 3e partie: Ch 9, p. 106-113 (liaisons et enchaînements)
                     Ch 18, p. 177-182 (constrictives pré-palatales)
                     Ch 20, p. 191-201 (/l/~/r/)

    (Ces exercices correspondent aux difficultés le plus souvent rencontrées par les locuteurs anglophones.)

    Tests enregistrés en dehors de la classe
         À votre choix, ils peuvent se faire au labo de langues LLT, chez vous ou dans tout autre lieu possédant des équipements adéquats pour un enregistrement numérique au format MP3. L'enregistrement doit être parfaitement clair et ne comporter aucun bruit de fond pouvant gêner la compréhension, et votre voix doit pouvoir être perçue sans distorsions (écho, réverbération, etc.).
         L'enregistrement doit être téléchargé sur BlackBoard, et placé dans la "Digital Drop Box."
         
    Vous devez absolument réécouter chaque enregistrement du début à la fin, car en le rendant vous acceptez la responsabilité de sa qualité. Rien ne vous empêche de recommencer le test si nous n'êtes pas satisfait de sa qualité ou de votre performance.
         Tout enregistrement de qualité insuffisante rendu dans les délais pourra être refusé par le professeur, auquel cas il pourra être refait dans les 24 heures, faute de quoi il recevra une note minorée d'un tiers de point (par exemple, un A- deviendra un B+). Tout enregistrement de qualité insuffisante et rendu en retard recevra automatiquement une note minorée d'un tiers de point.
        
    N'oubliez pas de dire votre nom complet et d'identifier l'exercice au début de chaque enregistrement.

    Diagnostic
         Cet enregistrement est destiné à évaluer la qualité de votre expression sur le plan phonétique (prononciation des sons), ainsi que prosodique (accent de mot et de groupe). Il 'est pas noté.

    Tests individuels 1 et 2
         
    Ces tests individuels se composent 1) de lectures de divers types de textes sous forme de courts fragments et 2) d'une improvisation de description/narration à partir de paramètres qui vous seront donnés.

    Test collectif 1
         
    Le test collectif 1 consiste à jouer avec un(e) partenaire une courte scène dialoguée tirée d'un film, qui aura fait l'objet de répétitions préalables (il n'est pas nécessaire de mémoriser les répliques). Chaque étudiant recevra une note séparée. (Si le nombre d'étudiants est impair, l'un(e) d'entre vous devra participer à deux enregistrements; seule la meilleure note des deux sera retenue.)

    Tests collectifs 2/3
         
    Les tests collectifs 2 et 3 consistent en jeux de rôle à partir de paramètres donnés, semblable à ceux que nous ferons en classe. Il vous faudra donc trouver un(e) partenaire, mais chaque étudiant recevra une note séparée. (Si le nombre d'étudiants est impair, l'un(e) d'entre vous devra participer à deux enregistrements; seule la meilleure note des deux sera retenue.)

    Logistics

    Audio documents from Phonétique Progressive du Français (PPF) and Phonétique: Exercons-nous-350 exercices (P350)
         These documents are available on line. From time to time, the instructor may point out specific exercises that you should do, according to your particular problems. Doing these exercises on your own does not incur a grade, but it will inevitably have a positive effect on your performance in the graded tests.
         The following exercices in P350 are highly recommended for everyone:
    - 1e partie: rythme, intonation, p. 8-15
    - 2e partie: Ch 1, p. 22-31 (/i/-/y/-/u/)
                     Ch 3, p. 41-44 (semi-voyelles)
                     Ch 4, p. 46-60 et 66-68 (/E/~/Œ/~/O/)
                     Ch 6, p. 78-87 et 89-92 (nasales)
                     Ch 7, p. 98-101 (enchaînement vocalique)
    - 3e partie: Ch 9, p. 106-113 (liaisons et enchaînements)
                     Ch 18, p. 177-182 (constrictives pré-palatales)
                     Ch 20, p. 191-201 (/l/~/r/)

    (These exercises deal with the most common difficulties among native speakers of English.)

    Tests to be recorded outside of class
         At your convenience, they can be recorded in the Language Learning Technologies Lab (ICC 227), on your own computer, or any other facility. Your recordings need to be in MP3 format; they must be perfectly audible, with little or no background noise that could hamper comprehension, and without voice distorsion (echo, feedback, etc.).
         Each recording must be uploaded on BlackBoard, in the FREN 392 "Digital Drop Box."
         
    You must listen to each recording from beginning to end before submitting it, and by uploading it you implicity accept responsibility ofr its quality. Nothing prevents you from doing the test over if the quality is not good enough, or if you are not pleased with your performance.
         A recording of insufficient audio quality may be turned down by the instructor, in which case you will have an extra 24 hours to resubmit it without penalty. Any late submission will be penalized by lowering the grade by one increment (e.g., from A- to B+).
        
    Do not forget to speak your full name(s) and specify the nature and number of the test at the beginning of each recording.

    Diagnosis
         This initial recording is for evaluating the quality of your speeech as far as the pronunciation of individual sounds, and the accuracy of word stress and rythmic units. It is not graded.

    Individual Tests 1 and 2
         
    These tests include 1) reading various types of texts in short fragments and 2) improvising descriptive/narrative speech from given parameters.

    Collective Test 1
         
    This test involves re-enacting with a partner a short scene from a movie (Comme une image), after rehearsing it a number of times (there is no need to memorize the dialogues). You must work with with a partner, but each student will receive an individual grade (If there is an odd number of students in the class, at least one student will have to take part in two recordings; only the best grade will be counted.)

    Collective Tests 2/3
         
    These tests involve roleplays from given parameters, similar to those practiced in class. You must work with with a partner, but each student will receive an individual grade (If there is an odd number of students in the class, at least one student will have to take part in two recordings; only the best grade will be counted.)


    HAUT

    Methodes de travail

        Il est impératif que vous assistiez à chaque cours, que vous préparerez soigneusement selon les directives du professeur. Une portion conséquente de votre note reflètera votre préparation et votre assiduité. Si vous avez eu des difficultés avec un devoir ou un exercice en préparation du cours, signalez-le immédiatement au début de la classe. Si vous vous absentez pour une raison valable (une urgence médicale, par exemple), faites de votre mieux pour notifier le professeur, si posible par courrier électronique. Dans tous les cas, vous êtes entièrement responsable de vos absences, et ce sera donc à vous de vous informer sur ce que vous avez manqué auprès du professeur, et en empruntant les notes de vos camarades.

        Alors que la première partie du cours sera principalement menée sous forme de cours magistral, la deuxième partie vous demandera d'intervenir quotidiennement en classe de façon active. Toutefois, lors de la première phase, vous travaillerez individuellement à des exercices de prononciation qui vous permettront de renforcer les bases de votre expression orale. Cette progression délibérée a pour but de vous aider à construire systématiquement une compétence solide et bien informée, des unités les plus petites—les sons—aux situations les plus complexes.

       Dans la deuxième partie du cours, vous allez devoir travailler avec un(e) partenaire, car on ne peut développer sa compétence d'expression orale au-delà d'un certain niveau hors de toute interaction. Ce sera à vous de vous arranger avec un(e) autre étudiant(e) pour travailler ensemble, et vous pouvez changer de partenaire quand vous le souhaitez, y compris pour enregistrer les tests (puisque les notes sont attribuées individuellement, même pour les tests collectifs).

    Methodology

        You must attend each and every class session, and prepare carefully by following directives from the instructor. A significant portion of your grade note reflects attendance and preparedness. If you encounter difficulties with an assignment or an exercise that you had to prepare, let the instructor know at the beginning of class. If you must miss class for a legitimate reason (such as a medical emergency), please do your best to notify the instructor ahead of time (send a short email, for instance). In any case, it is your responsibility to catch up whatever you missed during your absence.

        Whereas the first part of the course mostly consists in a series of lectures, the second, larger portion requires that you participate very actively during each class session. Even during the first part, however, you will work individually on pronunciation exercises intended to reinforce your basic ability to speak French. This structure aims at systematically developping your discursive competency from the most elementary components—individual sounds—to increasingly complex units and situations.

       In the second part of the course, most of the work will be done with a partner, since once cannot develop discursive competency beyond a certain point without interaction. It is up to you to find a partner among your classmates. You can change partners at any time, both in class and for the tests, since grades are atttributed individually, even in collective tests.


    Notation

    1. Test individuel enregistré 1 : 15%
    2. Examen sur table
    : 15%
    3. Test individuel enregistré 2
    : 15%
    5. Test collectif enregistré 1 : 15%
    5. Test collectif enregistré 2 ou 3 (seule la meilleure note sera retenue ) : 15%
    6.. Présence, préparation et participation : 25%

    Evaluation

    1. Individual recorded test 1 : 15%
    2. In-class written exam : 15%
    3.
    Individual recordedtest 2 : 15%
    5. Collective recorded test 1 : 15%
    5. Collective recorded test 2 or 3 (only the best grade will be counted) : 15%
    6.. Attendance, preparedness and participation : 25% -

    Dates importantes à noter

    • Enregistrement individuel de diagnostic à rendre au plus tard le vendredi 20 janvier
    • Examen sur table le jeudi 9 février
    • Test individuel 1 à rendre au plus tard le vendredi 24 février
    • Test collectif 1 à rendre au plus tard le vendredi 17 mars
    • Test individuel 2 à rendre au plus tard le vendredi 31 mars
    • Test collectif 2 à à rendre au plus tard le mercredi 12 avril
    • Test collectif 3 à à rendre au plus tard le vendredi 28 avril

    Make a note of these important dates

    • Record and submit diagnosis no later than Friday, Jan. 20
    • In-Class Written Examen will take place on Thursday, Feb. 9
    • Record and submit individual Test 1 no later than Friday, Feb. 24
    • Record and submit collective Test 1 no later than Friday, March 17
    • Record and submit individual Test 2 no later than Friday, March 31
    • Record and submit collective Test 2 no later than Wednesday, April 12
    • Record and submit collective Test 2 no later than Friday, April 28


    HAUT