GUY SPIELMANN
Notice Biographique - Biographical Sketch
Français - English




     Né et élevé à Marseille, Guy Spielmann a obtenu un baccalarauréat philosophie-lettres, une licence en études anglo-américaines, une maîtrise en phonétique ainsi qu'une licence-ès-lettres de l'Université de Provence, avant de recevoir la maîtrise (M.A.) puis le doctorat (Ph.D.) en études françaises de l'université Vanderbilt (Tennessee, U.S.A.).

     Après avoir vécu et travaillé deux ans au Libéria (Afrique de l'ouest), il s'est définitivement installé aux Etats Unis en 1986. Depuis 1994, il enseigne les sciences du langage et les arts du spectacle dans le département d'études françaises et francophones de l'Université Georgetown, dont il dirige
actuellement le programme d'été à Tours. Il a occupé en 2003-2004 les fonctions de Directeur de l'Ecole Française de Middlebury College (Vermont), ayant d'abord servi comme Directeur-adjoint entre 1998 et 2003, et dirigé les cours pour débutants. En 2001-2003, il a été professeur associé dans le département d'études théâtrales de l'université Marc Bloch/Strasbourg II, (aujourdh'ui Université de Strasbourg) et professeur invité dans le département des arts du spectacle de l'université Parix X-Nanterre.

     De sa formation éclectique, il a conservé un penchant très marqué pour l'interdisciplinarité et la multidisciplinarité, qu'il aborde souvent par le biais de la sémiotique. Son domaine de prédilection recouvre tout ce qui touche aux arts du spectacle à l'aube des temps moderne, avec un intérêt particulier pour la scénographie, le théâtre forain et la commedia dell'arte.

     Ses travaux sur les arts du spectacle—une cinquantaine d'articles à ce jour—ont été publiés dans la Revue d'Histoire littéraire de la France, Dix-Septième Siècle, Les Cahiers du Dix-Septième, Papers on Seventeenth-Century French Littérature, Littératures classiques, Texte, Studies on Voltaire and the Eighteenth Century, Le Nouveau Moliériste, ainsi que dans divers recueils collectifs. Il a dirigé le numéro spécial d'Esprit créateur sur «Spectacle et spectaculaire à l'Âge classique» (39, 3; Automne 1999), et a été rédacteur invité pour le numéro des Cahiers du Dix-Septième consacré aux actes du colloque annuel de l'Association Interdisciplinaire d'Étude du XVIIe siècle (SE17), qu'il a organisé en octobre 1996, lors de sa présidence de l'association. En 2010, il a également organisé à Washington le colloque du Centre International de Rencontres sur le XVIIe siècle (CIR 17), sur le thème «Le Rayonnement du Grand Siècle».
     Son premier ouvrage dans ce domaine, Le Jeu de l'Ordre et du Chaos: comédie et pouvoirs à la Fin de Règne (1673-1715), est paru en mars 2002 aux éditions Honoré Champion (Paris), suivi d'un deuxième, Parades: Le Mauvais Exemple, Léandre hongre, Léandre Ambassadeur (Paris, Lampsaque, coll. «Le Studiolo», 2006). Il prépare actuellement un volume de Littératures classiques consacré à l'«Aura du Grand Siècle» (à paraître en 2012), et dirige l'édition du théâtre français de Charles Dufresny dans la collection des classiques Garnier.
     Ce travail de recherche et d'enseignement a également engendré le projet OPSIS, dont le produit-phare est un centre virtuel de ressources sur les arts du spectacle, Spectacles du Grand Siècle (introduction ici).
     Parallèlement, il mène une activité de metteur en scène, principalement avec la
Compagnie SapassoussakasS, fondée en 2002, qui a joué des «parades» au Québec, aux U.S.A., en France, en Tunisie et en Angleterre. A la suite de la publication du livre Parades, qui résulte en partie de cette expérience, il anime des ateliers de jeu débouchant sur l'organisation de spectacles en France et en Amérique du Nord.

     Son intérêt pour la culture dans une perspective sémiotique s'étend au domaine contemporain et se retrouve au premier plan de son enseignement de civilisation, ainsi que dans son intérêt pour la bande dessinée, qui l'a amené à co-organiser à partir de 1995, le Forum International de la Bande Dessinée (ICAF) qui en est à sa treizième édition (Après avoir présidé le congrès annuel à plusieurs reprises, il s'est retiré du comité d'organisation en 2008).

     L'éducation et la pédagogie occupent également une place de choix dans ses activités. Après avoir formé de futurs enseignants du secondaire à la didactique des langues vivantes, il a entamé un important projet théorique de constitution d'un système épistémologique pour définir de façon globale les liens de l'enseignement et du language—MILE (Multidisciplinary Integrated Language Education). Cette réflexion théorique s’est traduite concrètement dans un enseignement pédagogique dispensé dans le programme de maîtrise de l'Ecole française de Middlebury College, et dans la direction du programme intensif pour débutants. Par ailleurs, il collabore depuis 1995 à la rédaction de Deux Mondes, manuel de français pour débutants (New York, McGraw-Hill, avec Mary Rogers et Betsy Kerr; sixième édition, 2008) qui avait naguère ouvert la voie à l'enseignement communicatif.
     Dans le cadre de ce travail, il est souvent appelé à faire des conférences, diriger des ateliers pédagogiques ou intervenir comme consultant.

     Born and raised in Marseille (france), Guy Spielmann earned a baccalarauréat philosophie lettres, a licence (B.A.) in English and American studies and a maîtrise (M.A.) in phonetics, as well as a B.A. in French literature from the Université de Provence, then another M.A. and a Ph.D. in French studies from Vanderbilt University (Tennessee).

      After living for two years in Liberia (West Africa), he settled permanently in the U.S.A. in 1986. Since 1994, he has taught linguistics and performing arts in the Departement of French of Georgetown University, and currently serves as director of its summer program in Tours. He served as Director of the Middlebury College French School (Vermont) in 2003-2004, after six years as Associate Director and supervisor of Beginners' Courses. In 2001-2003, he was a visiting professor in the department of Drama Studies at the Université Marc Bloch/Strasbourg II (Now Université de Strasbourg) as well as a special guest lecturer in the Department of Performing Arts at the Université Parix X-Nanterre in France.

      Such an eclectic background reflects a distinctive leaning towards inter- and multi disciplinarity, which is often achieved through semiotics. His major area of scholarship covers performing arts in the Early Modern Era, with a particular focus on stagecraft, fairground theater and commedia dell'arte.

      His writings on this topic have appeared in a variety of journals—some forty papers to date—, including Revue d'Histoire littéraire de la France, Dix-Septième Siècle, Les Cahiers du Dix-Septième, Papers on Seventeenth-Century French Littérature, Littératures classiques, Texte, Studies on Voltaire and the Eighteenth Century, as well as in numerous anthologies. He was guest editor for the Fall '99 issue of L'Esprit créateur on «Spectacle et spectaculaire à l'âge classique» (Fall 1999), and has also guest-edited the Cahiers du Dix-Septième issue (8.1, 2001) devoted to the proceedings of the annual conference of the Interdisciplinary Association for Seventeenth-Century Studies (SE17), which he organized in October 1996, while president of the Association. In 2010, he also hosted in Washington the eleventh meeting of the International Forum for Seventeenth-Century French Studies—Centre International de Rencontres sur le XVIIe siècle (CIR 17).
     His first book in this domain, Le Jeu de l'Ordre et du Chaos: comédie et pouvoirs à la Fin de Règne (1673-1715), was published in Paris by Éditions Honoré Champion in 2002, and was followed by a second monograph, Parades: Le Mauvais Exemple, Léandre hongre, Léandre Ambassadeur (Paris, Lampsaque, coll. «Le Studiolo», 2006). He is currently editing an issue of Littératures classiques devoted to the aura of France's "Great Century" (Grand Siècle) (forthcoming in 2012), and directing the scholarly edition of Charles Dufresny's dramatic works to be published in the Classiques Garnier series.

      These research and teaching activities have also led to the creation of the OPSIS project, whose main outcome is a virtual resource center on Early Modern performing arts, Spectacles du Grand Siècle (presentation here).
     Simultaneously, he has been active as stage director, heading the Compagnie SapassoussakasS (founded en 2002), which has performed "parades" in the U.S.A., Québec, France, Tunisia and the U.K. In the aftermath of the publication of Parades, he has been directing workshops that lead to stage productions in France and in North America.

      His interest towards matters cultural from a semiotic perspective extends to contemporary issues, and plays an important part in his teaching, as well as in his scholarly study of comics: from 1995 on he co-organized and repeatedly chaired (until 1999, and then again in 2001) the International Comic Arts Forum (ICAF), now in its firfteenth year (he has now retired from the Executive Committee).

     
Education and pedagogy are also among his areas of interest. Having long been involved in teacher education, he has endeavored to develop an original epistemological system that would globally define and explore the relationships between language and teaching. This theoretical framework known as MILE (Multidisciplinary Integrated Language Education) was reflected in practice in an intensive immersion course for beginners he designed and supervised at the Middlebury French School, in conjunction with a graduate course for experienced teachers. MILE has also influenced his collaboration to Deux Mondes, a beginning college textbook (with Mary Rogers and Betsy Kerr; 7th Edition, New York, McGraw-Hill, forthcoming in 2012) which pioneered the communicative approach to language teaching.
     His involvement in this field frequently involves giving lectures, directing workshops and consulting.

HAUT - TOP